France : La chanteuse Rokia Traoré maintenue en détention

Annonces

Partagez!

La justice française a décidé mercredi de la garder en prison, en attendant d’examiner la demande d’extradition de la chanteuse vers la Belgique.

Rokia Traoré restera en prison. Ainsi en a décidé la justice française mercredi dernier. Selon le journal Le Monde, le tribunal se prononcera le 25 mars prochain sur l’extradition de la célèbre chanteuse malienne vers la Belgique. Rokia Traoré a été arrêtée le 10 mars dernier à l’aéroport parisien de Roissy à sa descente d’un avion en provenance de Bamako, la capitale du Mali.

Elle a ensuite été placée en détention à la prison de Fleury-Mérogis. Son arrestation fait suite à un mandat d’arrêt européen émis par la Belgique pour «enlèvement, séquestration et prise d’otage», a déclaré son avocat, Me Kenneth Feliho. La chanteuse est en effet accusée d’avoir enlevée sa fille de 5 ans à son père, le dramaturge Jan Goossens dont elle est séparée.

Un jugement rendu fin 2019 l’a contraint à remettre sa fille à son père, ce à quoi elle s’oppose. Elle a déposé une plainte contre son ex-compagnon en France et au Mali pour attouchements sexuels sur la fillette.

Le gouvernement malien suit «avec attention la situation judiciaire de Mme Rokiatou Traoré», qui «bénéficie de l’assistance des autorités maliennes depuis plusieurs mois», selon son porte-parole, Yaya Sangaré. La chanteuse poursuit sa grève de la femme entamée depuis son incarcération.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "France : La chanteuse Rokia Traoré maintenue en détention"

Laisser un commentaire