France – Pologne : Macron recadré par la première ministre polonaise

Emmanuel MacronEmmanuel Macron

Annonces

Partagez!

Le chef de l’État français a été sévèrement critiqué par le gouvernement polonais sur les questions de travail détaché le 25 août dernier.

Pour la rentrée diplomatique, le président Français Emmanuel Macron s’était rendu en Hongrie puis en Bulgarie en Europe de l’Est. L’un des sujets far de ce déplacement était le travail détaché. Le chef de l’Etat français avait alors reproché à la Pologne de se mettre en marge directive européenne en s’opposant à une modification des textes sur les travailleurs détachés. En clair, Emmanuel Macron voudrait voir la Pologne durcir ces directives.

Des déclarations qui ont suscité la prompte réaction du gouvernement polonais. La première ministre Beata Szyllo a qualifié les propos d’Emmanuel Macron d’arrogants en dénonçant aussi au passage son manque d’expérience « Peut-être ses propos arrogants sont-ils dus à son manque d’expérience », s’interroge-t-elle. Avant d’inviter le président Macron à plus se réserver à l’avenir.

Elle a par ailleurs conseillé au numéro un  français de s’occuper  des affaires de son pays, peut être réussira-t-il alors à obtenir les mêmes résultats économiques et le même niveau de sécurité de ses citoyens que ceux garantis par la Pologne.

La première ministre polonaise pense que son pays au même titre que la France, membre de l’Union Européenne n’a de leçon à recevoir de l’Hexagone.

Il faut rappeler que le travail détaché est un statut défini par la  statut défini par la directive européenne du 16 décembre 1996 permettant à un employé travaillant dans un État membre de l’Union européenne d’être détaché pour aller travailler dans un autre État membre.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "France – Pologne : Macron recadré par la première ministre polonaise"

Laisser un commentaire