François Hollande en Centrafrique avant de se rendre au Nigéria

Francois HollandeFrancois Hollande au chevet de Gao

Annonces

Partagez!

Le président français, François Hollande, fait une escale ce vendredi après-midi à Bangui, la capitale Centrafricaine, où il passera seulement quelques heures afin de s’entretenir avec son homologue Faustin-Archange Touadéra sur l’opération Sangaris, avant de se rendre au Nigéria pour prendre part le samedi 14 mai 2016 au sommet sur la sécurité en Afrique de l’Ouest.

Ce vendredi, les présidents centrafricain et français, Faustin-Archange Touadéra et François Hollande échangeront sur les questions liées à la guerre civile en Centrafrique et à l’opération militaire Sangaris, débutée en décembre 2013 et qui est prévue s’achever dans quelques mois. Après la Centrafrique, le président français se rendra au Nigéria pour assister au sommet sur la sécurité en Afrique de l’Ouest.

François Hollande et Faustin-Archange Touadéra traiteront des questions relatives à l’opération militaire Sangaris qui prévoit que d’ici la fin d’année, il ne reste que 100 ou 200 soldats français sur les 650 qui sont actuellement sur le front. Au début de la guerre civile entre milices Seleka et anti-Balaka, ils étaient près de 2000 soldats. Par ailleurs, l’opération Barkhane se poursuivra.

Ceux des soldats français qui resteront en Centrafrique devront former les troupes de la nouvelle armée de ce pays pour les uns, et les autres piloteront certainement à distance les futurs drones armés de la Minusca, la force onusienne en RCA.

Au cours de cette visite, les deux présidents se rendront également au PK5, une enclave musulmane, à l’intérieur de Bangui, où les habitants partis pendant la période trouble commencent à rentrer chez eux, preuve certaine que la guerre est bien terminée.

La Centrafrique se place au rang des « pays d’Afrique exemplaires » d’après la communauté internationale en raison de ses initiatives depuis la fin de la longue période de crise qui l’a handicapée.

A la suite d’une transition de deux ans, une présidentielle transparente a été organisé dans ce pays. Ce énième entretien avec François Hollande est l’une des marques de bonne collaboration entre les deux pays. Et le président veut à travers cette visite renforcer les liens de ces deux pays et prouver qu’il a contribué à éradiquer la crise en Centrafrique et permis que soit possible, la réconciliation, la sécurité et le développement pour les la populations centrafricaines. La tâche est immense, ce, avant la fin de son mandat.

La France est un bailleur clef pour la Centrafrique car elle investit à travers les entreprises parapubliques françaises et l’Agence française de développement (AFD) pour l’aide au développement, la reconstruction urbaine, la gouvernance ainsi que l’éducation. A travers le lycée français de Bangui, elle est un acteur majeur de la francophonie pour l’éducation des futures générations du pays et l’Alliance française participe à la vulgarisation de la création artistique et culturelle.

Elle est également engagée militairement pour des interventions avec des hommes et des femmes dévoués dans le renseignement et la surveillance du territoire centrafricain et des pays frontaliers.

Concernant le voyage qu’effectuera le président François Hollande au Nigeria après la Centrafrique, il sera question pour lui, de prendre part le 14 mai 2016 au sommet sur la lutte contre Boko Haram.

Ce groupe populaire de terroristes qui accentuent des attentats sanglants au nord-est du Nigeria et au nord du Cameroun depuis plusieurs années déjà. Grâce aux nombreuses interventions armées déployées dans ces zones, le groupe terroriste a depuis un an perdu beaucoup de terrain.

La rencontre de demain dans la ville nigériane d’Abuja, sera l’occasion pour de nombreux chefs d’Etats venus soutenir le président nigérian Muhammadu Buhari de renforcer leur coordination contre ce mouvement terroriste. La présence de François Hollande qui sera le seul chef d’Etat non africain de ce sommet, est le signe du soutien de la France qui souhaite aider la sous-région à se protéger des djihadistes et permettre aux entreprises françaises présentent dans ce pays à conquérir de nouveaux marchés car le Nigéria est devenu la 20ème puissance économique du monde et la première du continent.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "François Hollande en Centrafrique avant de se rendre au Nigéria"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*