Gabon : 200 millions FCFA dérobés à la Banque internationale pour le commerce et l’industrie

Ads

Partagez!

Des hackers ont subtilisé 200 millions de FCFA sur des comptes ouverts à la BICIG depuis le Mexique, a annoncé la banque dans un communiqué.

Des pirates informatiques ont dérobé 200 millions de francs CFA sur des comptes ouverts à la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG). «La fraude de type monétique a débuté le 6 mai avant d’être stoppée le 14 mai. Elle a pu être identifiée suite à des réclamations de la part de clients. Elle aurait été opérée depuis le Mexique selon les premières investigations. Elle porte sur environ 2.000 cartes et 8.000 transactions pour un montant total de 200 millions», annonce la BICIG dans un communiqué lundi 18 mai.

«Nos équipes techniques, en relation avec notre partenaire monétique et le groupe VISA, ont pu identifier les cartes et les transactions frauduleuses concernées afin de circonscrire définitivement l’incident», poursuit le document. La BICIG a promis de procéder au «remboursement intégral» des montants débités frauduleusement des comptes de ses clients. Elle indique par ailleurs avoir pris certaines dispositions pour éviter une telle mésaventure à l’avenir.

Autrefois propriété de BNP Paribas, la BICIG a été cédée au Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS). Selon Jeune Afrique Business+, Atlantic Financial Group Central & East Africa (AFG C&EA), prestataire international de services financiers basé à Abidjan en Côte d’Ivoire, va racheter les 47,04% détenues par le FGIS, ainsi que les 5% de l’Etat gabonais.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : 200 millions FCFA dérobés à la Banque internationale pour le commerce et l’industrie"

Laisser un commentaire