Gabon: Ali Bongo limoge le chef de sa sécurité Park Sang-Chul

Ads

Partagez!

Le coréen Park Sang-Chul a été démis de ses fonctions à l’issu du conseil des ministres présidé par le président de la République le 26 février 2019.

Park Sang-Chul était considéré comme l’ange gardien du président Ali Bongo Ondimba. C’était lui le cerveau et le socle de la sécurité présidentiel. Pourtant, Ali Bongo s’en est séparé.

Il quitte la sécurité présidentielle, après avoir passé une trentaine d’année. Âgé de 63 ans aujourd’hui, il est le garde corps d’Ali Bongo depuis que ce dernier est étudiant en France. Ali Bongo et le coréen s’était rencontré en 1984.

Park Sang Chul l’a suivi tour à tour au ministère des Affaires Etrangères, à la Présidence de la République en passant par la Défense. Il avait un accès directe au président Ali Bongo et n’obéissait qu’à ce dernier. Il faut rappeler que Park Sang Chul est un grand maître du taekwondo (huitième dan).

LIRE AUSSI Gabon : Compte rendu du Conseil des ministres

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Gabon: Ali Bongo limoge le chef de sa sécurité Park Sang-Chul"

Laisser un commentaire