Gabon : Ali Bongo Ondimba rappelle l’urgence de protéger les forêts

Ads

Partagez!

A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement vendredi, le président a insisté sur la protection de l’environnement pour lutter contre les dérèglements climatiques.

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a rappelé l’urgence de protéger les forêts, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement célébrée vendredi en pleine pandémie de coronavirus (COVID-19). «Alors que le monde continue d’être frappé par la pandémie de COVID-19, ce 5 juin, Journée mondiale de l’environnement, nous rappelle l’urgence qu’il y a en particulier à protéger les forêts pour lutter contre les dérèglements climatiques», écrit le chef de l’Etat sur sa page Facebook.

«Dans ce combat du siècle, qui concerne sans exclusive l’Humanité toute entière, le Gabon est et restera en première ligne», ajoute-t-il. Le Gabon est l’un des pays au couvert forestier le plus important au monde, représentant près de 90% du territoire.

Le gouvernement a depuis longtemps tenu à préserver ses ressources naturelles, grâce notamment à son vaste réseau de parcs nationaux et aires protégées, et à un code forestier qui impose une gestion durable.

Des efforts salués dans le monde et qui ont notamment poussé la Norvège à primer le pays pour la préservation de sa forêt. Ce pays scandinave s’est engagé en septembre 2019 à verser au Gabon 150 millions de dollars sur 10 ans. Ce, pour réduire la déforestation et préserver ses forêts naturelles afin qu’elles puissent absorber le dioxyde de carbone.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Ali Bongo Ondimba rappelle l’urgence de protéger les forêts"

Laisser un commentaire