Gabon : Ali Bongo Ondimba reprend la diplomatie agissante en Arabie Saoudite et aux USA

Ali Bongo Ondimba et Mohammed VIAli Bongo Ondimba et Mohammed VI

Ads

Partagez!

Invité par le roi Salman d’Arabie saoudite, Ali Bongo Ondimba va participer les 20 et 21 mai prochains à Riyad, au sommet des chefs d’État arabes et islamiques. Il aura l’occasion de se retrouver face au président américain Donald Trump.

Cette visite intervient après de longs mois au cours desquels le président gabonais, Ali Bongo Ondimba est, à l’exception d’une visite d’État en Chine en décembre 2016, resté dans son pays pour gérer la situation politique et le dialogue national avec une partie de l’opposition et de la société civile.

Il va s’en dire qu’au cours de l’audience avec le Roi d’Arabie Saoudite, les questions de coopération entre les deux pays vont constituer la trame de sa rencontre au palais de Safa situé à l’intérieur de la zone sainte de La Mecque.

Le Président Ali Bongo Ondimba, va profiter de cette occasion pour «adresser une prière à Dieu afin que la paix continue à régner au Gabon et partout dans le reste du monde». Apprend-t-on de source du Palais.

Ce voyage du président Ali Bongo Ondimba permettra aussi de renforcer la coopération économique entre Riad et Libreville. Le Gabon qui s’est lancé dans la diversification de son économie a besoin des investissements directs étrangers. Des rencontres en marge de ce sommet joueront au profit du Gabon.

Selon notre source, au début juin, il est prévu dans son agenda de se rendre ensuite aux États-Unis. C’est dire que l’agenda d’Ali Bongo ondimba commence à bouger. Les élections présidentielles appartiennent désormais au passé.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire