Gabon : Améliorer la vie des retraités

Paul Biyoghé MbaPaul Biyoghé Mba

Annonces

Partagez!

Des solutions susceptibles d’améliorer le niveau de vie des retraités ont été proposées le 14 juillet dernier à Akanda, près de Libreville, au terme d’un forum national sur le thème «Comment améliorer le statut et la vie du retraité ?» organisé par la Caisse National de Sécurité Social (CNSS).

Plusieurs recommandations ont été formulées à l’issue de ces travaux présidés par le ministre du Développement social et familial, Paul Biyoghe Mba.

Pendant deux jours, les participants ont identifié et proposé des solutions susceptibles d’améliorer le niveau de vie des retraités dans le pays. Les ateliers ont porté sur les thèmes «Quels cadres juridique, organisationnel et institutionnel pour les régimes de retraite au Gabon ?», «Quelles prestations sociales pour le retraité ?» et «Quels modes de financement des régimes de retraites au Gabon pour assurer l’équilibre, l’élargissement, l’extension et leur pérennité ?»

Les participants ont notamment recommandé de renforcer l’autonomisation financière et technique de la Caisse de pension et de prestation familiale (CPPF), tout en reconstituant la dette antérieure liée aux agents de l’Etat au titre de la branche vieillesse.

Ils ont également préconisé d’offrir la possibilité de consolider les cotisations des assurés prélevés sous les deux régimes : le régime de retraite des salariés du secteur privé et le régime de retraite des agents de l’Etat. Cette consolidation passe par la révision des plafonds de cotisation actuel (de 1,5 millions à 3 millions de francs CFA), ainsi que par l’augmentation du taux des travailleurs à 8% et celui de l’employeur à 20%.

Dans son intervention, le ministre du Développement social et familial a déclaré que l’enjeu aujourd’hui est considérable au moment où l’impact social de la conjoncture économique traversée par le pays est de plus en plus néfaste et exige des réponses institutionnelles immédiates, adaptées et innovantes.

Il a promis de transmettre au chef de l’Etat et au Premier ministre le rapport de ces assises avant leur présentation en conseil des ministres. « Nous prenons l’engagement de tout faire pour aboutir à la traduction en actes le plus tôt possible de vos recommandations », a promis Paul Biyoghe Mba.

Le ministre du Développement social et familial est d’avis que les résolutions pertinentes qui ont été préconisées dans les ateliers, sont importantes tant sur les mesures à prendre en termes de prestations à offrir avec un financement adapté, que sur le cadre juridique.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Laisser un commentaire