Gabon : Brice Laccruche Alihanga arrêté

Ads

Partagez!

Cité dans une affaire de détournement de deniers publics, l’ex-directeur de cabinet du président de la République a été interpellé ce mardi.

Brice Laccruche Alihanga, l’ex-directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba, a été interpellé ce mardi par la Direction générale des recherches (DGR) à Libreville, la capitale. Son interpellation intervient dans le cadre d’une vaste opération anticorruption lancée il y a quelques semaines dans le pays.

Une dizaine d’autres personnes ont également été arrêtées dans le cadre de cette opération baptisée «Scorpion». Parmi elles, deux anciens membres du gouvernement : l’ancien ministre de l’Energie, Tony Ondo Mba et l’ex-ministre du Pétrole, Noël Mboumba, également interpellés ce mardi.

«Les trois ex-ministres ont été cités par des personnes actuellement en détention dans des faits de détournements de deniers publics, de concussion et de blanchiment de capitaux», a déclaré le procureur de la République de Libreville, André Patrick Roponat.

L’interpellation de Brice Laccruche Alihanga intervient au lendemain de son limogeage comme ministre chargé du Suivi de la stratégie des investissements humains et des objectifs de développement durable, lors d’un remaniement gouvernemental opéré lundi par le chef de l’Etat. Il avait été nommé à ce poste après avoir été demis de ses fonctions de directeur de cabinet de la présidence en novembre dernier.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Brice Laccruche Alihanga arrêté"

Laisser un commentaire