Gabon-Corruption : Nouvelle arrestation dans le cadre de l’opération «Scorpion»

Annonces

Partagez!

La secrétaire générale du ministère des Transports, Aurélie Ntoutoume Obame, a été interpellée ce lundi et placée en garde à vue.

Nouvelle arrestation dans le cadre de l’opération «Scorpion» de lutte contre la corruption au Gabon. Aurélie Ntoutoume Obame, l’actuelle secrétaire générale du ministère des Transports, de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Habitat, a été interpellée et placée en garde à vue ce lundi 13 décembre.

Elle avait été nommée le 13 juin 2019 en remplacement de Yolande Nyonda, alors promue ministre déléguée à l’Education nationale. Ce, sous l’ère de l’ex-ministre des Transports, Justin Ndoudangoye, en détention préventive depuis le 9 janvier dernier.

Ce dernier est notamment poursuivi pour détournement de fonds publics, blanchiment de capitaux en bande organisée, de concussion, de faux et usage de faux. Pour le moment, l’on ignore les charges qui pèsent sur Aurélie Ntoutoume Obame.

Depuis son lancement en novembre dernier, l’opération «Scorpion» a conduit à l’arrestation de 30 hauts cadres de l’administration gabonaise, selon le décompte fait par le procureur de la République de Libreville, André Patrick Roponat.

Six personnes ont été mises hors de cause, tandis que quatre ont été inculpées et laissées en liberté provisoire. Vingt autres ont été inculpées et placées sous mandat de dépôt, déclarait-il dans une allocution télévisée le 4 janvier dernier.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon-Corruption : Nouvelle arrestation dans le cadre de l’opération «Scorpion»"

Laisser un commentaire