Gabon : Des entreprises chinoises poursuivies pour exploitation sans titre

Annonces

Partagez!

Wan Chuan Timber Sarl et Talibois sont respectivement poursuivies pour exploitation d’essences interdites et exploitation sans titre.

L’audience du responsable de l’entreprise chinoise Wan Chuan Timber Sarl (WCTS) a été renvoyée au 20 juin prochain. Motif : le prévenu n’a pas été notifié, selon le tribunal de Makokou. Chen Weixing avait été interpellé en 2017 pour exploitation des essences interdites, défaut de certificat d’authentification du marteau forestier et fausses déclarations. Son audience a été renvoyée plusieurs fois pour faute de comparution.

A contrario, le tribunal de Mouila a rendu sa décision le 6 mai dernier dans l’affaire mettant en cause le responsable chinois de Talibois. Gao Jingzhu avait été pris en flagrant délit d’exploitation forestière illégale dans une forêt. Il avait été reconnu coupable d’exploitation sans titre, ainsi que deux de ses collaborateurs gabonais. Les trois hommes avaient été condamnés à 6 mois de prison avec sursis et une amende de 2.000.000 FCFA en octobre 2018.

L’ONG Conservation Justice avait fait appel de cette décision. Mais la Cour d’appel a rejeté la demande de dommages-intérêts de l’ONG. Cette affaire intervient alors que plusieurs cadres de l’administration gabonaise sont arrêtés ou auditionnés dans le pays. Ceux-ci sont suspectés d’être impliqués dans un trafic de bois rare (Kevazingo) qui fait scandale dans le pays.

LIRE AUSSI Gabon : Le gouvernement a pris la voie suprême pour sauver le Kévazingo

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire