Gabon : Des fossiles humains vieux de plusieurs siècles découverts dans le sud du pays

Ads

Partagez!

Des vestiges humains, découverts dans une grotte au cœur de la forêt tropicale gabonaise, dateraient du XIVe siècle, selon les chercheurs.

Des restes humains ont été découverts dans le sud du Gabon, au fond d’une grotte cachée dans la forêt tropicale gabonaise et baptisée «Iroungou», rapporte Le Monde sur son site Internet. «C’est une découverte unique en Afrique, car les restes humains y sont quasi inexistants», a déclaré Richard Oslily, le géo-archéologue qui a découverte cette grotte en 2018.

Ce dernier est à la tête d’une équipe d’anthropologistes partie récemment à la découverte de ces fossiles. Ce, dans le cadre d’une expédition financée par l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) du Gabon et la direction environnement et développement durable du groupe singapourien Olam. «Cette grotte va nous permettre d’en savoir un peu plus sur ces peuples d’Afrique centrale, largement méconnus de l’histoire», affirme Richard Oslily.

Selon Le Monde, les datations au carbone 14 sur une dizaine de fémurs ont permis de fixer l’âge de ces restes humains au XIVe siècle. Il s’agit là d’une grande découverte, car les traces du passé sont rares en Afrique, mais aussi parce que la recherche archéologique a été tardive et demeure largement sous-financée.

Des molaires, apprend-on, ont été envoyées en France pour des tests d’ADN, en vue notamment de «trouver les héritiers de ces squelettes», selon M. Oslisly. Ces analyses permettront également de déterminer de quoi sont mortes ces personnes.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Des fossiles humains vieux de plusieurs siècles découverts dans le sud du pays"

Laisser un commentaire