Gabon : Des ménages privés d’électricité à Port-Gentil

Ads

Partagez!

En cause, des branchements anarchiques sur le réseau électrique ayant entraîné un incendie qui a consumé des compteurs au quartier Côte d’Azur.

Plusieurs familles sont privées d’électricité depuis quelques jours au quartier Côte d’Azur, dans la ville gabonaise de Port-Gentil. En cause, les branchements anarchiques effectués sur le réseau électrique qui ont causé un incendie qui a consumé plusieurs compteurs «Edan», comme on les appelle dans le pays. Un incendie qui fait grincer les sinistrés, qui dénoncent notamment le laxisme de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG).

«Cela fait plusieurs mois que nous avons signé la ce problème d’étincelle à la SEEG. A notre grand étonnement, elle n’a pas réagi. Aujourd’hui, plusieurs familles sont privées de courant par leur faute», se plaint un sinistré. Les branchements anarchiques sont une véritable plaie au Gabon.

Les câbles électriques, généralement dissimulés sous terre ou accrochés à des poteaux de fortune, s’étirent sur de longues distances, avec ce que cela comporte comme risques pour la sécurité des populations. Ce phénomène n’est pas l’apanage de Port-Gentil, puisque la capitale, Libreville, est aussi confrontée au problème de vol d’électricité par des particuliers.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Des ménages privés d’électricité à Port-Gentil"

Laisser un commentaire