Gabon : Destruction de 30 tonnes de produits alimentaires avariés

Annonces

Partagez!

Ladite marchandise, déclarée impropre à la consommation, a été détruite dans une décharge à Ntoum, à une quarantaine de kilomètres de Libreville.

Quelque 30 tonnes de produits alimentaires périmés ont été détruites dans une décharge à Ntoum, à une quarantaine de kilomètres de Libreville, la capitale gabonaise. Cette marchandise en provenance de France appartenait à la Société gabonaise de distribution (SODIGAB). Elle avait été embarquée dans un navire qui est tombé en panne au large des côtes sénégalaises.

«Les produits que nous devions recevoir fin août étaient à bord de ce navire. Lorsque celui-ci est arrivé à Libreville trois mois après, certains produits avaient déjà atteint leur date de péremption et les autres, qui étaient à date longue, se sont retrouvés avec deux mois de péremption devant nous», a expliqué Louis Ompounga, responsable du contrôle de gestion à SOGIGAB Géant Casino.

«Il fallait donc tout déclarer en avarie pour que l’assurance les prenne en charge. Puis, nous avons saisi la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) afin de procéder à leur destruction», a-t-il déclaré, dans des propos rapportés par le quotidien national. Ces produits alimentaires ont été enfouis avant d’être broyés pour éviter que la population ne puisse mettre la main sur ces aliments dangereux pour la santé.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Destruction de 30 tonnes de produits alimentaires avariés"

Laisser un commentaire