Gabon: gouvernement PING acte 1

gouvernement

Annonces

Partagez!

Persuadé qu’il sera le vainqueur de l’élection présidentielle au Gabon, Jean PING a commencé la composition d’un nouveau gouvernement. Les accords politiques qu’il a passé avec les différents partis de l’opposition devront être respectés à la lettre.

Chose promise chose due. Le gouvernement devra respecter les accords politiques. Guy Nzouba Ndama serait Vice Président. Un poste honorifique sans réel poids exécutif. On peut se demander ce qui a poussé l’ancien Président de l’Assemblée Nationale à accepter un tel poste. Le gouvernement sera composée de 32 ministres. Reste à savoir comment sera discuté le programme de société.

Ainsi, la primature restera fang et dans l’estuaire. Casimir Oyé Mba se voit attribuer le poste de Premier Ministre. Il sera secondé par quatre Vice Premier Ministres:

  • 1er Vice-Premier Ministre chargé de la Reforme de l’Etat, Louis-Gaston MAYILA
  • 2ème Vice-Premier Ministre  chargé du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social : Jacques ADIAHENOT
  • 3èmeVice-Premier Ministre  chargé de la Planification : René NDEMEZO’O OBIANG
  • 4ème Vice-Premier Ministre chargé de la Prévoyance sociale : Professeur Pierre André KOMBILA

Au titre des noms qui reviennent, on note Frank PING et Marc ONA ESSANGUI qui ont une place réservée. Frank PING pourrait recevoir le poste très convoité de ministre délégué aux travaux publics. Marc ONA aurait lui accepté le poste de Ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables.

Enfin, dans le reste du gouvernement, on retrouve Louis-Gaston MAYILA, Jacques ADIAHENOT, Georges TOUSSAINT, Charles CHEN… A noter, l’absence du gouvernement de Jean de Dieu Moukagni Iwandou et d’Eyeghe Ndong. Il faudra attendre le résultat du vote des gabonais pour confirmer toutes ces informations.

gouvPing1gouvernement

 

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Gabon: gouvernement PING acte 1"

Laisser un commentaire