Gabon : Huit proches de Brice Laccruche Alihanga arrêtés dans le cadre d’une opération anti-corruption

Annonces

Partagez!

Huit proches de l’ex-directeur du cabinet du président ont été placés sous mandat de dépôt, a annoncé jeudi le procureur de la République de Libreville.

Huit proches de Brice Laccruche Alihanga (BLA), l’ancien directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba, ont été placés sous mandat de dépôt ce jeudi à Libreville, la capitale du Gabon. «Il y a huit personnes qui ont été placées en détention préventive à la maison d’arrêt, et d’autres en liberté provisoire», a annoncé à la télévision nationale le nouveau procureur de Libreville, André Patrick Roponat.

«Des poursuites sont exercées contre des compatriotes pour des faits de détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux»,a-t-il ajouté. Les huit hommes, surnommés les «Bla Boys» par la presse, ont été arrêtés dans le cadre d’une vaste opération de lutte contre la corruption lancée il y a quelques semaines.

Depuis lors, une vingtaine de personnes ont été interpellées, dont l’ancien directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAMGS) Renaud Allogho Akoue et le directeur de la communication présidentielle, Ike Ngouon. Ce dernier est considéré comme le bras droit de Brice Laccruche Alihanga, demis le 7 novembre dernier de ses fonctions à la présidence.

Alors que certaines voix s’élèvent pour dénoncer des arrestations «ciblées», l’Association des jeunes émergents volontaires (AJEV) a, dans un communiqué, réaffirmé sa «confiance en la justice gabonaise» et son soutien au chef de l’Etat. Cette plateforme a été créée par Brice Laccruche Alihanga, aujourd’hui à la tête du ministère du Suivi de la stratégie des investissements humains et des objectifs de développement durable.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Huit proches de Brice Laccruche Alihanga arrêtés dans le cadre d’une opération anti-corruption"

Laisser un commentaire