Gabon : Inauguration prochaine du CHU d’Owendo

CHUO

Ads

Partagez!

Dans l’optique d’améliorer l’offre de santé au Gabon, le Centre Hospitalier Universitaire d’Owendo (CHUO) sera inauguré le 8 juillet 2016. Il est composé de plusieurs services. On note l’anesthésie-réanimation d’urgence, l’ORL, l’ophtalmologie, la stomatologie, la chirurgie maxillo-faciale et cervico-faciale. La gynécologie-obstétrique, la néonatalogie, les consultations externes et la maternité font aussi partie.

C’est le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, qui va procéder à l’inauguration officielle, annonce un communiqué de la présidence de la République. Le CHUO qui se veut une structure hospitalière de premier plan, va réponde aux besoins de santé de toutes les populations de la commune.

« Aujourd’hui on a plus besoin d’aller à Libreville pour recevoir les premiers soins », expliqué une Owendoise. Pour elle, le CHUO aide déjà à se soigner à moindre coût avec la CNAMGS. « C’est vraiment du pain béni pour nous les gens peu aisées », a-t-elle dit.

La structure compte actuellement 5 blocs opératoires hautement équipés. Il y a 120 lits, 30 berceaux et 2 couveuses, jugées insuffisantes par les personnels. Ces derniers sollicitent au moins 10 pour les nouveaux bébés, nés prématurément. Cela, dans le but de limiter les coûts qui deviennent plus élevés à cause des transferts de ces bébés à Libreville.

Selon les responsables du CHUO, l’avantage réside dans le fait que 80% de ces patients sont assurés à la CNAMGS. 300 patients par jour, en moyenne, sont concernés.

Depuis 2015, plusieurs opérations ont déjà été réalisées dans cet hôpital. Il s’agit de 12 656 consultations externes, 658 naissances, et depuis le mois de mars, 3 326 radios et scanner.

L’hôpital compte 37 médecins dont 2 professeurs, 5 chirurgiens spécialisés en traumatologie-orthopédie et chirurgie maxillo-faciale et 13 généralistes.

« Même si le Gouvernement fait déjà de gros efforts, nous sollicitons des moyens financiers consistants », a sollicité le Dr Allogho, le chef de service traumatologie.

Dirigé par le docteur Elise Eyang Obame, le CHUO va soulager des milliers de gabonais.

Cette inauguration intervient un mois après la mise en service du fleuron du CHUL. Conformément à la vision des autorités gabonaises qui se sont lancées dans la construction et réfection des infrastructures.

Lire aussi : Gabon : Le Président Ali Bongo Ondimba a inauguré le fleuron du CHUL

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire