Gabon-Incidents de Libreville : Dix personnes recherchées par la police

Annonces

Partagez!

La préfecture de police de Libreville a diffusé un avis de recherche ciblant 10 personnes suspectées d’avoir participé aux lynchages de vendredi dernier.

La préfecture de police de Libreville a diffusé mardi un avis de recherche ciblant 10 personnes, publiant leurs portraits capturés à partir des vidéos des lynchages qui circulent sur les réseaux sociaux. «Pour des raisons d’enquêtes, les forces de police nationale recherchent activement ces individus», indique l’avis de recherche.

«Toute personne pouvant les identifier ou donner des indications afin de pouvoir les localiser est priée d’appeler à l’un des numéros» mentionnés sur ledit document. Ces personnes sont suspectées d’avoir participé aux incidents de vendredi dernier au cours desquels deux citoyens gabonais ont été lynchés.

Une femme a également été tuée par «une balle perdue» lors de ces incidents nés des rumeurs d’enlèvements d’enfants au Gabon, a déclaré mardi le procureur de la République de Libreville, André Patrick Roponat.

Plusieurs personnes ont été arrêtées après ces violences. Cinq d’entre elles ont été incarcérées mardi soir pour «participation à un attroupement armé», «diffusion de fausses nouvelles» et «outrage à agent». Selon le procureur, quatre autres personnes sont toujours entendues par la police.

Depuis la disparition du petit Rinaldi, 3 ans, le 12 janvier dernier dans un village du nord du Gabon, les rumeurs d’enlèvements d’enfants se sont propagées sur les réseaux sociaux. Ce que dément le gouvernement, qui affirme qu’aucune autre plainte pour enlèvement n’a été déposée à part celle de la famille de Rinaldi.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon-Incidents de Libreville : Dix personnes recherchées par la police"

Laisser un commentaire