Le Gabon intègre le projet One Network Area

smart africa 2013

Annonces

Partagez!

Annoncé à Kigali ce lundi au terme d’une rencontre entre les Chefs d’Etats de l’Union Africaine, le projet One Network Area vise à baisser les coûts de communications tout en favorisant les échanges économiques, culturels et sociaux entre les pays membres de l’alliance Smart Africa.

Onze pays sont concernés par cette alliance One Network Area : le Burkina Faso, le Gabon, le Kenya, le Mali, le Rwanda, le Sénégal, le Sud Soudan, le Tchad, l’Ouganda, la Côte d’Ivoire et l’Angola.

Ainsi, le Gabon devient le 5ème pays à rendre effectif ce partenariat avec le Rwanda. Il est aussi le premier pays d’Afrique Centrale à participer à la construction du Réseau Unique Africain.

Ce projet pilote s’appuie sur le cadre adopté lors de la réunion d’Addis-Abeba; et complété par les directives de la rencontre de Kigali en date du 18 avril 2016.

Les retombées de cette intégration au réseau unique seront multiples. On compte parmi elles: l’exemption de taxes du trafic international, la gratuité de la réception des appels en mode itinérance, l’application des tarifs locaux existants dans le pays visité sans aucune discrimination, le plafonnement du tarif de détail par minutes pour les appels destinés à la région au tarif local.

Un voyageur se rendant au Gabon avec sa carte sim rwandaise, ne paiera plus de surtaxes de communications pendant son séjour. Et vice versa!

Un pas de plus vers une intégration sous régionale africaine

Kigali se positionne en leader de l’intégration sous régionale africaine. La veille, l’Union Africaine y a annoncé le lancement du passeport africain lors la clôture du sommet. Ces nouvelles mesures dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) formalisent les engagements du Transform Africa en 2013.

A LIRE AUSSI : UA : Le passeport africain est lancé

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Le Gabon intègre le projet One Network Area"

Laisser un commentaire