Gabon : Jean-Marie Ongandaga reçoit les syndicalistes des régies financières

Jean-Marie Ogandaga et les membres de la FesyrefaaJean-Marie Ogandaga et les membres de la Fesyrefaa

Annonces

Partagez!

Le ministre de la Fonction publique a échangé le lundi 16 octobre 2017 avec la délégation de la Fédération des Syndicats des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa).

Au menu, le bien-fondé de la trêve sociale de trois ans souhaitée par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. Cette trêve interdit aux syndicats d’engager des mouvements de grève pour quelque raison que ce soit.

Pour Jean-Marie Ongandaga, le gouvernement réalise des efforts dans un contexte difficile de la crise financière que traverse le pays. Il y a donc une nécessité pour chacun de travailler à la relance de l’économie, a-t-il invité ce groupe syndical, considéré comme le plus radical parmi les syndicats des régies financières. Avant d’ajouter que le gouvernement envisagerait de payer les arriérés de primes pour les comptes des mois d’août et septembre, sur la base du nouveau mécanisme de paiement, avant la mise en place d’un comité bipartite.

Plutôt que de continuer dans leur mouvement de durcir la grève, les membres de Fesyrefaa ont été convié par le membre du gouvernement à saisir cette occasion pour signer la trêve social au motif que dans un pays, comme dans un ménage, on n’est pas obligé d’être tous d’accord. Et même si on n’est pas d’accord, on n’est pas obligé de mettre en danger l’essentiel. La Fédération des syndicats des régies financières et des administrations assimilées a été aussi informée de ce que le gouvernement a signé le 27 septembre 2017, un protocole d’accord en vue de mettre en place un nouveau mécanisme de paiement des primes.

Le ministre de la Fonction publique reste d’avis qu’à travers la trêve sociale, on peut matérialiser trois choses, à savoir : Asseoir les finances publiques sur une trajectoire durable, renforcer la compétitivité des filières économiques et rendre attractif le cadre des affaires pour renforcer l’initiative publique / privée. Lorsqu’il y a du bruit dans le pays, dit-il, il est difficile pour un investisseur de venir. L’économie ne s’accommode pas avec le bruit.

Jean-Marie Ongandaga soutient que le Plan de relance économique que le gouvernement a initié ne peut donc se réaliser qu’à une seule condition, la paix dans le pays qui englobe la paix sociale, la paix économique et toutes les autres formes de paix, dont la paix du cœur.

Des propos qui ont été suivis religieusement sans réaction par les membres du bureau de la Fédération des syndicats des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa) qui ont d’ailleurs suspendu leur grève.

En ce qui concerne les autres revendications, M. Ongandaga a demandé aux membres de ce syndicat de les formuler dans un cahier de réalisations à court, moyen et long terme. Ce, après la signature de la trêve sociale les demandes doivent être réalistes et qui feront objet de discussion au gouvernement pour une accalmie totale dans les régies financières.

Visiblement partante dans ce processus de signer la trêve sociale, les membres de Fesyrefaa ont demandé au ministre de la Fonction publique d’être leur intermédiaire dans le règlement du conflit qui les oppose à leurs ministres de tutelle. Ils étaient tous là, sous la conduite de Yves Boulingui, président de la Fesyrefaa, et Wilfried Erisco Mvou Ossialas, Vice-président et porte-parole. Apparemment, les syndicalistes ont fini par comprendre que la vraie solution pour résoudre un problème demeure le dialogue.

Jean-Marie Ongandaga est resté ouvert à d’autres sujets, notamment le paiement des primes et les affectations décriées qui touchent essentiellement les Douanes et les Impôts.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon : Jean-Marie Ongandaga reçoit les syndicalistes des régies financières"

Laisser un commentaire