Gabon : Jean Ping interdit de sortie du territoire

Jean Ping jette l'épongeJean Ping, le beau-frère d'Ali Bongo Ondimba

Annonces

Partagez!

Annoncée, dans la soirée du 3 septembre à Libreville, la mesure gouvernementale vise également d’autres leaders de l’opposition à l’instar de l’ancien Premier ministre Casimir Oyé Mba.

C’est une mesure administrative, à en croire le ministère de l’intérieur, qui concerne les responsables des partis politiques et personnalités au sein de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR) de Jean Ping. En clair, il s’agit d’une réponse du gouvernement face aux multiples appels à l’insurrection et à la rébellion de Jean Ping.

En date du 18 août 2017, le candidat malheureux à la présidentielle de 2016 avait demandé aux Gabonais à se lever comme un seul homme pour chasser le président Ali Bongo Ondimba du pouvoir.

Car un an après, l’ancien président de la commission de l’Union africaine n’a pas toujours reconnu la victoire de son challenger Ali Bongo Ondimba et reste déterminé à prendre le pouvoir par tous les moyens. Autres personnalités interdites de sortie du territoire gabonais, l’ancien Premier ministre Casimir Oye Mba, un grand allié de Jean Ping. D’ailleurs ce dernier s’est vu interdit de voyage pour la France vendredi dernier par la police gabonaise.

Cette décision intervient quelques semaines après la reconnaissance par la France de la victoire d’Ali Bongo Ondimba. Et réponse à la mesure du gouvernement, les partisans de Jean Ping ont prévu une manifestation aujourd’hui, lundi, à Libreville, la capitale Gabonaise. Un appel qui n’a pas été suivi puisque les gabonais ne veulent plus les racontars de Jean Ping. Les gabonais veulent la paix, ils ne s’accrochent plus aux discours haineux.

Pour de nombreux observateurs avertis, l’étau se resserre petit à petit autour Jean Ping. Et, çà ne fait que commencer.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Gabon : Jean Ping interdit de sortie du territoire"

Laisser un commentaire