Gabon : Justin Ndoudangoye arrêté

Ads

Partagez!

Justin Ndoudangoye, ancien ministre des transports et député du 2ème arrondissement de la commune de Franceville, a été arrêté ce 26 décembre 2019.

Les choses sont allées très vite ce jeudi pour le député du 2ème arrondissement de la commune de Franceville. Tout a d’abord commencé par son audition à l’Assemblée nationale portant sur la levée de son immunité parlementaire, dans le cadre de l’opération anticorruption baptisée Scorpion.

113 voix sur les 143 députés que compte la chambre basse du Parlement ont voté pour la levée de l’immunité.

A sa sortie, il a voulu être serein envers ses partisans. « Je n’ai ni volé ni pris quoi que ce soit. Tout ce qui a été dit contre moi n’est pas vrai, car il n’y a aucune preuve. Je vais me mettre à la disposition de la justice, car c’est la volonté de l’Assemblée. Mais que tout soit transparent », a-t-il déclaré.

Mais quelques instants plus tard, des éléments de la Direction générale des recherches (DGR), aux environs du ministère du Pétrole, sis au Boulevard triomphale, l’interceptent et procèdent à son arrestation.

Cette interpellation entre dans le cadre de l’opération anticorruption Scorpion.

Lire aussi Gabon : Nourredin Bongo au four et au moulin

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Gabon : Justin Ndoudangoye arrêté"

Laisser un commentaire