Gabon: La Cour constitutionnelle rejette le recours sur l’annulation de la loi sur la dépénalisation de l’homosexualité

Ads

Partagez!

La plus haute juridiction du pays a rejugé irrecevable le recours déposé par le collectif «Reconstruisons le Gabon autrement», transmis hors délai.

La Cour constitutionnelle du Gabon a rejeté, le 28 juillet, le recours déposé par le collectif «Construisons le Gabon autrement» pour obtenir l’annulation de la loi sur la dépénalisation de l’homosexualité adoptée fin juin. L’annonce a été faite par le président dudit collectif lors d’un point de presse le 5 août à Libreville, la capitale.

«Nous avons expliqué à la Cour qu’après avoir voté au niveau de l’Assemblée nationale et du Sénat le 29 juin, le 30 (juin), on nous fait savoir que cette loi est promulguée par le président de la République. Ça veut dire qu’il n’y a plus de recours ! Le 1er (juillet), nous avons saisi la cour qui dit que notre saisine est irrecevable», a déclaré Jean Donga devant la presse.

La loi sur la dépénalisation de l’homosexualité a été votée le 23 juin par l’Assemblée nationale gabonaise. Le texte a ensuite été adopté le 29 juin au Sénat et signé le 7 juillet par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. Si l’homosexualité n’est plus réprimée au Gabon, les mariages entre personnes de même sexe sont toutefois proscrits.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon: La Cour constitutionnelle rejette le recours sur l’annulation de la loi sur la dépénalisation de l’homosexualité"

Laisser un commentaire