Gabon : La redevance minière proportionnelle bientôt en nature

Ads

Partagez!

Tous les operateurs pétroliers et miniers du Gabon ont été avertis par courrier que la redevance minière proportionnelle (RMP), un impôt dont les bénéfices servent habituellement à payer une partie des salaires des fonctionnaires gabonais devra désormais être acquittée en nature et non plus en devises comme autrefois. Cette manœuvre vise à pallier le manque de liquidités des comptes publics.

Principaux contributeurs de la RMP, les pétroliers devront ainsi affecter des volumes de brut à l’Etat gabonais et c’est la Gabon Oil Co (GOC) qui devra les vendre et reverser le bénéfice au trésor public.

 Près de 250 milliards par an au trésor public

Au cours du Brent qui est de 58 dollars, l’opération devrait se révéler très profitable pour l’Etat gabonais.  Au titre de la RMP, la GOC devrait donc hériter de près de 600 000 barils par mois. Ce qui représente 35 millions de dollars par mois, et 420 millions de dollars par an soit en francs CFA, près de 250 milliards sur 12 mois.

Les volumes de brut ne devraient toutefois pas être commercialisés par la GOC elle-même mais par les traders avec lesquels elle travaille dont le plus en vue est Vitol. Longtemps exclu du pays, Trafigura son principal concurrent, cherche actuellement à faire un come-back, selon La lettre du Continent qui relaie l’information.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire