Gabon : L’armée américaine aux côtés des éco-gardes gabonais pour protéger les éléphants

Ads

Partagez!

Depuis l’année dernière, des militaires américains ont rejoint les garde-forestiers gabonais afin de contribuer à la lutte contre les braconniers et à la préservation des éléphants du pays.

Le Gabon abrite la plus grande population d’éléphants de forêt d’Afrique, mais leur nombre a considérablement diminué ces dernières années. Ce, à cause notamment du braconnage dont ils sont victimes pour leur ivoire.

Depuis l’année dernière, des militaires américains ont rejoint les garde-forestiers gabonais pour une mission de formation. Ce, dans le but de contribuer à la lutte contre les braconniers et à la préservation des éléphants du pays, rapporte La Voix de l’Amérique (VOA, sigle en anglais).

Selon cette radio américaine, la présence des forces américaines a augmenté les chances de survie des pachydermes. De même, des mois de formation ont permis d’améliorer les techniques de capture et la conservation des preuves contre les braconniers.

«Nous les aidons non seulement à préserver la faune, mais également à mettre fin à ces organisations criminelles et à forger un avenir meilleur», a déclaré le capitaine Kevin Chapla, qui supervise ces opérations. Cette formation anti-braconnage menée en collaboration avec l’Agence nationale des parcs nationaux du Gabon (ANPN) est axée sur la capacité à s’autonomiser.

«Ce type de formation est important pour le partenariat américano-gabonais parce qu’il démontre d’abord l’engagement des États-Unis à l’égard du Gabon, l’attention que nous portons à l’environnement dans son ensemble, la protection de la faune et de la flore du pays et l’aide que nous apportons aux Gabonais pour protéger leurs frontières», a déclaré l’année dernière l’ambassadeur américain au Gabon, Joel Danies.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : L’armée américaine aux côtés des éco-gardes gabonais pour protéger les éléphants"

Laisser un commentaire