Gabon : Le commandement en chef de la police nationale arraché à Jean Clotaire Thierry Oye Zué

Jean Clotaire Thierry Oye Zué (photo, autre presse par DR)Jean Clotaire Thierry Oye Zué (photo, autre presse par DR)
Partagez!

Le général de division Jean Clotaire Thierry Oye Zué passé général de corps d’armée (4 étoiles) n’est plus le commandant en chef des Forces de police nationale.

Il lui a suffi seulement une courte durée de quatre mois pour savourer son galon de 4 étoiles porté le mardi 16 janvier dernier à l’auditorium du Delta Postal à Angondjé. Depuis le vendredi 13 avril 2018, c’est son second Yves Marcel Mapangou Moussadji, général de division (3 étoiles), qui a pris sa place.

Les choses sont peut-être rentrées dans l’ordre au sein des Forces de police nationale avec la promotion de nouveaux officiers généraux et officiers supérieurs. Le général de division Yves Marcel Mapangou Moussadji prend le bâton de commandement. Il remplace Jean Clotaire Thierry Oye Zué qui n’a apparemment pas donné satisfaction aux autorités du pays en matière de sécurité et singulièrement de la police nationale. Il laisse le commandement de la police avec un bilan mitigé, indique-t-on.

Pour de nombreux officiers et sous-officiers, c’est un changement qui fait l’unanimité et qui était attendu depuis longtemps. Certains évoquent un sérieux problème de management imputable en premier lieu au commandant en chef de corps sortant, le général Oyé Zué. Beaucoup de mécontentements dans les rangs des Forces de police nationale dans sa gestion.

« Il laisse une police méprisée, méprisable et endettée où les subalternes sont devenus comme par bâton magique des chefs de leurs anciens patrons, la passage en galon se faisant moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes en dépit de toute forme des dénonciations et des  réclamations », dénoncent certains policiers sous couvert d’anonymat.

En tout cas, pour le moment l’on s’abstient de faire des commentaires. Mais, les prochains jours nous édifierons d’avantage sur le devenir de ce haut-gradé de la police nationale.

LIRE AUSSI  Gabon : 2018, une année de cohésion et de réalisations

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Tambwe
Willy Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gabon : Le commandement en chef de la police nationale arraché à Jean Clotaire Thierry Oye Zué"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*