Gabon : Le gouvernement annonce la libération de 153 prisonniers à Libreville

Annonces

Partagez!

La mesure, instruite par le président de la République, vise à décongestionner les prisons du pays.

Quelque 153 détenus de la prison centrale de Libreville vont être libérés ce mardi, annonce dans un communiqué le ministre gabonais de la Justice, Edgar Anicet Mboumbou Miyakou.  «Il sera procédé le mardi 13 août 2019 à la libération immédiate des intéressés», assure le Garde des sceaux. L’opération, ajoute-t-il, va se poursuivre à l’intérieur du pays. Cette mesure fait suite aux instructions du président de la République, Ali Bongo Ondimba, relative à l’accélération des procédures pénales. Le but est notamment de décongestionner les prisons du pays.

C’est dans ce sillage qu’une commission chargée d’examiner les causes de la surpopulation carcérale dans l’ensemble des pénitenciers du Gabon a été mise en place. Les conclusions de ladite commission ont ainsi révélé que «les durées des détentions préventives et des condamnations de [ces] 153 ans ont expiré». Construite pour accueillir 300 détenus, la prison centrale de Libreville en abrite aujourd’hui entre 1500 et 2000.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire