Gabon : Le gouvernement mise gros sur la formation professionnelle des jeunes

Eloi Nzondo devant le perchoir

Annonces

Partagez!

Une enveloppe de plus 1,5 milliards de Fcfa est disponible pour la formation et l’insertion socio-professionnelle de plus 3000 jeunes non scolarisés.

La lutte contre la pauvreté et le chômage reste l’une des préoccupations majeures du gouvernement Gabonais. La preuve, de nombreux efforts sont consentis par les pouvoirs publics pour permettre à la jeunesse d’obtenir un emploi, mieux de s’auto employer. Les jeunes pourront à cet effet apprendre un métier et d’en vivre dignement.

Ainsi, dans le cadre du projet d’appui à la formation et l’insertion professionnelle (AFIP) financé par le 10e Fonds européen de développement (FED) 2 500 000 euros, soit 1 639 892 500 FCFA ont été débloqués par l’Union Européenne. Ces fonds vont permettre à plus de 3000 jeunes Gabonais non scolarisés dont l’âge varie entre 16 et 25 ans de suivre des formations professionnelles courtes mais efficaces sur l’agriculture, l’électricité, la mécanique, la menuiserie, la maçonnerie, la plomberie, la cuisine, mais aussi les technologies de l’information et de la communication.

Ces programmes de formation professionnelle de masse  va se dérouler sur toute l’étendue du territoire Gabonais. Plusieurs ONG dont Acte et Sifos ainsi que d’autres associations ont déjà été sollicité pour apporter leur expertise technique dans les domaines concernés aux futur apprenants. Pour le ministre Gabonais de l’insertion des jeunes, Eloi Nzondo, ces formations sont un nouveau dispositif permettant d’améliorer l’insertion sociale des jeunes.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire