Gabon: Le maire de Libreville placé en garde à vue

Ads

Partagez!

Léandre Zué a été interpellé vendredi 11 septembre dans le cadre d’une affaire de détournement des fonds publics et mauvaise gestion.

Le maire de Libreville, Léandre Zué, a été interpellé et placé en garde à vue vendredi 11 septembre à la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire, plus connue sous l’appellation B2, les services de renseignement gabonais, rapporte RFI.

«Il a été gardé à vue pour nécessité d’enquête», selon le média français qui cite une source judiciaire. Léandre Zué, 63 ans et cadre du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), serait poursuivi pour détournement des fonds publics et mauvaise gestion, d’après la même source.

Il a été élu maire de Libreville en février 2019, à l’issue d’un vote qui l’a opposé à Jean Boniface Asselé, leader du Cercle des libéraux réformateurs (CLR, majorité). Il avait obtenu 96 voix contre 47 pour son adversaire. Il remplaçait à ce poste Christiane Ossouka Raponda, aujourd’hui Premier ministre.

Le Gabon a lancé, fin 2019, l’opération anticorruption «Scorpion» qui a abouti à la mise en détention provisoire d’une dizaine de cadres de l’administration publique, dont des proches du président Ali Bongo Ondimba. Ceux-ci sont suspectés de complicité de détournement de fonds publics et/ou blanchiment d’argent.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon: Le maire de Libreville placé en garde à vue"

Laisser un commentaire