Gabon : Les agents des impôts en grève

Ads

Partagez!

Ils ont entamé une grève générale illimitée lundi pour réclamer le paiement de leurs primes mensuelles, alors que le gouvernement affirme que ce mouvement est contraire à l’esprit de dialogue.

Les agents des impôts ont entamé une «grève générale illimitée» lundi 11 novembre 2019 au Gabon pour réclamer le paiement de leurs primes mensuelles. La décision d’entrer en grève a été prise à l’issue d’une assemblée générale ce jour-là.

«Le dernier jour ouvrable du mois devait être celui retenu pour le paiement des primes. Nous constatons pour le regretter que, jusqu’au 11, les primes ne sont pas payées», a déclaré à RFI Sylvain Ombindha Talheywa, président du Syndicat des professionnels des impôts.

«Ce mouvement ne sera levé que lorsque le gouvernement décidera de parler franc-jeu», ajoute-t-il. Les grévistes entendent par cette action mettre la pression sur le gouvernement, car ce mouvement risque de faire perdre de l’argent au Gabon, dont l’économie est déjà fragilisée depuis la chute du cours du pétrole en 2014.

«Un jour non travaillé peut valoir à peu près 1,5 à 2 milliards de francs CFA. Nous sommes fermes. Autant de jours qu’ils laisseront passer, autant d’argent coulera sous les ponts», prévient Sylvain Ombindha Talheywa. Pour le gouvernement, cette grève est «contraire à l’esprit de dialogue qui anime les discussions en cours entre les responsable du ministère (de l’Economie et des Finances, Ndlr) et les syndicats». Néanmoins, le gouvernement reste ouvert au dialogue pour trouver une issue à cette crise.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Les agents des impôts en grève"

Laisser un commentaire