Gabon : Les inondations inquiètent les spécialistes

Ads

Partagez!

A l’origine, les fortes pluies enregistrées depuis début octobre qui font craindre un effet de changement climatique.  

Plusieurs villes gabonaises, dont la capitale, Libreville, ont les pieds dans l’eau depuis le début du mois d’octobre en cours. En cause, les fortes pluies à l’origine de graves inondations et des glissements de terrain dans le pays. Une situation qui inquiète les spécialistes du climat.

«Nous constatons que ce sont des pluies qui viennent sans crier garde : il n’y a pas de vent, pas de tonnerre, aucun élément caractéristique qui annonce l’arrivée des pluies. Et lorsqu’elles tombent, elles sont très abondantes», a déclaré à RFI le directeur général de l’environnement, Emmanuel Bayani Ngoyi.

Selon ce dernier, il est cependant un peu tôt pour parler des effets du changement climatique. «Charge donc à nos collègues de la recherche d’essayer de pousser un peu plus leurs investigations pour que l’on puisse voir si effectivement on peut déclarer de manière solennelle qu’il s’agit d’un changement climatique», dit-il.

En cas de changement climatique, assure Emmanuel Bayani Ngoyi, les solutions pour y faire face sont actuellement étudiées par le Conseil national du climat. C’est cette structure qui est  chargée de  l’élaboration et de l’orientation stratégique de la politique nationale gabonaise en matière de changements climatiques.

«Nous avons un plan climat, un plan d’adaptation du littoral, des communications nationales « climat ». C’est cet ensemble, ce corpus, qui sont des aides à la décision», soutient le directeur général de l’environnement. Ce dernier appelle par ailleurs les populations à adopter des comportements civiques en évitant notamment  de boucher les canalisations avec leurs ordures.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Les inondations inquiètent les spécialistes"

Laisser un commentaire