Gabon : Les opposants commencent à accuser Jean Ping

Jean ping a déposé son recours
Partagez!

Au Gabon, les choses ont pris une autre tournure. Ça chauffe dans le camp de l’opposition. Ses membres ne se parlent plus, ils se regardent en chiens de faïence. Et, les langues commencent à se délier.

Jean Ping qui vilipende le pouvoir en place partout dans le monde, est cette fois-ci mis à nu par ses amis de l’opposition qui l’accusent d’être tricheur, arrogant, dictateur et démagogue. C’est David Mbadinga qui l’a révélé aux journalistes le jeudi 20 juillet 2017 à Libreville.

« Nous le savons tous, M. Jean Ping aussi a triché pendant cette élection même si lui-même refuse de l’admette aujourd’hui ». C’est la déclaration faite par cet ancien co-coordonateur de campagne de Jean Ping à l’élection présidentielle d’août 2016. Pour David Mbadinga, Jean Ping a acheté les représentants de la majorité dans certains bureaux de vote.

Non seulement que Jean Ping est tricheur, il est aussi démagogue. Il sait bien tromper les autres et les détourner de leur objectif. Même la coalition qui est un bien commun, « Mao » l’a confisquée. « Les objectifs poursuivis actuellement par Jean Ping s’éloignent de notre ligne politique de départ. Il ne faut pas faire de l’élection présidentielle d’août 2016 une affaire personnelle », a indiqué David Mbadinga.

Curieux pour quelqu’un que certains membres de l’Union Européenne présentent comme un « saint »! Et oui Jean Ping n’est pas saint comme saint Jean dans la bible. En plus, sa gestion de l’opposition n’est pas du tout saine comme le dit d’ailleurs M. Mbadinga qui va plus loin et précise que Jean Ping manque de stratégie.

« Si l’on est pas en mesure de récupérer ce qu’on a perdu, il faut se rendre à l’évidence. Il faut seulement tirer les leçons pour les erreurs qu’on a commises, les erreurs de stratégies », a-t-il annoncé à la presse.

Pour les partisans de Jean Ping, David Mbadinga est en perte de vitesse. Ses propos propos sont mensongers. « Pourquoi n’a t-il pas fait cette déclaration à la Cour constitutionnelle ors du contentieux électoral ? », s’interrogent-ils. « Il aurait gagner en crédibilité. Là, il a attendu que le président entame sa tournée en occident pour faire sa déclaration. C’est de la manipulation ».

Selon eux, David Mbadinga fait cette déclaration dans un seul but : bénéficier des largesses du pouvoir étant donné qu’il a été viré de son parti.

Sur le net, les réseaux sociaux sont en ébullition. David Mbadinga est traité de tous les noms d’oiseaux. Insultes et accusations sont entrain de pleuvoir.

« Ce n’est pas lui qui prend des distances il a été chassé, exclu par ses paires du parti pour mauvaise gestion, trahison, du coup il n’est plus habileté à être avec les vrais combattants ». « Parler en mal de Jean Ping procure beaucoup d’argent à certains à ce que je vois. Ils n’auront que leurs yeux pour pleurer après. » On peut lire dans les forums de discutions.

De son côté, Jean Ping qui revendique toujours sa victoire à cette élection présidentielle, accuse Ali Bongo Ondimba de l’avoir volée. Il est ferme dans sa stratégie et le dit haut et fort. L’opposant s’est radicalisé et ne veut pas du tout dialoguer avec son adversaire. Actuellement, il est en tournée en Europe pour négocier le départ du Président Ali Bongo Ondimba. Ce qui sera difficile pour lui.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*