Gabon : Les syndicats enseignants réclament l’adoption d’un plan de réhabilitation des écoles

Ads

Partagez!

La Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation a adressé une correspondance au gouvernement et au Parlement pour l’adoption d’un «plan Marshall» des écoles.

La Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYDED), principale coalition syndicale d’enseignants au Gabon, demande la mise en place d’un «plan Marshall» de réhabilitation des écoles. «Le Gabon ne peut aspirer à l’émergence avec une école dans cet état. Notre pays a les moyens de donner une éducation de qualité à sa jeunesse», écrit son délégué général, Louis Patrick Mombo, dans une correspondance adressée vendredi au gouvernement et au Parlement

«C’est pourquoi la CONASYSED interpelle le gouvernement et le Parlement afin de faire adopter pour la jeunesse et surtout pour le Gabon éternel, un plan Marshall visant à réhabiliter notre système éducatif», justifie-t-il. Ce plaidoyer est motivé par les insuffisances du programme d’apprentissage scolaire à distance «L’école à la maison», mis en place par le ministère de l’Education nationale après la fermeture des écoles en raison du coronavirus (COVID-19).

«La CONASYSED n’a pas soutenu la mesure des cours à distance, car le niveau de développement technologique ne permet pas à tous les élèves du pays d’accéder à ces cours. En outre, cette mesure ne tient pas compte des classes intermédiaires», affirme Patrick Mombo. Cette décision est par ailleurs en violation de l’article 3 de la loi 21/2011 portant orientation générale de l’éducation, de la formation et de la recherche, argumente-t-il.

Celui-ci dispose que «le droit à l’égal accès à l’éducation, à l’instruction, à la culture et à la formation est garanti à tous, sans distinction de croyance, de religion, de race, de sexe, d’appartenance politique ou de toute autre distinction sociale». 

Lors d’une conférence de presse le 27 avril dernier, le ministre de l’Education nationale, Patrick Mouguiama-Daouda avait déclaré que son département ministériel envisage la mise sur pied d’un «système éducatif plus résilient en répondant aux questions que posent la fermeture des salles de classes». Le 15 mai dernier, le Gabon et l’UNESCO ont signé un accord pour la mise en place d’un système d’enseignement à distance dans le pays, en réponse à la COVID-19.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Les syndicats enseignants réclament l’adoption d’un plan de réhabilitation des écoles"

Laisser un commentaire