Gabon / Ngabikoumou Wada : « Il faut préparer l’avenir »

Les jeunes qui ont voté Ali Bongo Ondimba

Annonces

Partagez!

Mesmin Ngabikoumou Wada vient de rentrer en politique. Il exhorte tout le monde à préparer l’avenir politique.

« C’est fini. Nous avons perdu la présidentielle. Il faut maintenant préparer l’avenir », a soutenu Mesmin Ngabikoumou Wada.

C’est un homme âgé juste de 40 ans. Il vient de se lancer en politique pour se faire entendre. Il compte apporter sa pierre à l’édifice surtout dans le landerneau politique gabonais.

Encarté chez Les Démocrates, parti récemment créé par Guy Nzouba-Ndama, ce nouveau homme politique a des ambitions reélles pour porter sa candidature aux législatives.

Dans ses propos, l’on peut dire sans risque de se tromper qu’il veut montrer l’état d’esprit qui règne au sein de la coalition qui a soutenu Jean Ping, le « candidat unique » de l’opposition.

Pourra t-il réussir sa mission ? En tout cas, lui et son mentor Nzouba, l’ancien président de l’Assemblée nationale, avaient claqué la porte du parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir). C’était pour se présenter à la présidentielle d’août 2016 avant de se désister.

Aujourd’hui, ils se sont éloignés de la ligne imposée par Jean Ping depuis que ce dernier a estimé que l’élection lui avait été volée. Ce dernier ne veut pas toujours accepter la victoire du président Ali Bongo Ondimba.

D’ailleurs, il écarte toute participation aux législatives. Leur seul cri du cœur avec ses autres amis consiste à demander le départ d’Ali Bongo.

Et pourtant, Jean Ping lui-même est contesté par plusieurs démocrates. Casimir Oyé Mba entre aussi dans la danse. Il est en train d’abandonner Jean Ping avec ses amis de l’Union Européenne.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Leave a comment

Your email address will not be published.


*