Gabon : Opération de protection des tortues de mer à Libreville

Annonces

Partagez!

Une campagne de nettoyage des plages avec des élèves de l’école primaire a eu lieu jeudi dernier afin de préserver l’habitat naturel de ces espèces maritimes.

Les élèves de l’école publique conventionnée Gros Bouquet 1 ont pris part le 12 décembre dernier à une opération de nettoyage des plages à Libreville, au Gabon. Dans ce cadre, les élèves ont été sensibilisés sur l’importance de maintenir les plages urbaines propres, celles-ci étant fort polluées. Ce, en vue notamment de préserver l’habitat naturel des tortues maritimes qui y viennent souvent pondre leurs œufs.

Cette opération a été organisée par le groupement «Projet Tortues Tahiti Gabon», en partenariat avec l’appui du Wildlife Conservation Society (WCS). Ce projet a pour objectif le maintien d’un habitat naturel viable sur la plage de Tahiti qui se situe en centre-ville de Libreville.

Il veille notamment à la protection des bébés tortues olivâtres et organise régulièrement des opérations de nettoyages de plage. Depuis 2017, le groupement sensibilise les écoles à la question environnementale. Les tortues marines, qui sont une espèce protégée au Gabon, sont menacées de disparition dans le monde. La pollution, le braconnage et les prises accidentelles par engins de pêche restent des causes préoccupantes de recul de populations déjà très restreintes, selon le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Opération de protection des tortues de mer à Libreville"

Laisser un commentaire