Gabon : Ouverture du Sommet extraordinaire de la CEEAC ce mercredi à Libreville

Ads

Partagez!

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale vont se pencher sur la  réforme institutionnelle de cette organisation sous-régionale.

La capitale gabonaise accueille ce mercredi 18 décembre 2019, le Sommet de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC). «J’ouvre ce mercredi à Libreville, la IXe session extraordinaire du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC. Un sommet décisif pour l’avenir de notre-sous-région», a tweeté le président Gabonais Ali Bongo Ondimba, qui assure la présidence tournante

En effet, ce sommet extraordinaire de la CEEAC, organisation qui regroupe 11 pays,  pour but d’accélérer le processus d’intégration économique en Afrique centrale. Il sera consacré «essentiellement à la réforme institutionnelle» de cette communauté, qui a du mal à s’affirmer face aux autres organisations comme la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

L’objectif étant notamment de faire de la CEEAC, un organisme d’intégration sous-régional aussi développé que la CEDEAO. Selon la présidence gabonaise, six chefs d’Etat ont confirmé leur présence mercredi à Libreville.

Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, va participer pour la première fois à ce sommet. En rappel, la CEEAC a été créée en 1983 dans le but d’assurer le développement économique, social et culturel de l’Afrique centrale en lui donnant les structures nécessaires pour aboutir à un marché commun dans la sous-région.

Elle est composée de 11 pays : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la RDC, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Rwanda, le Tchad et Sao Tomé-et-Principe.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire