Gabon : Pascal Houangni Ambouroue va lancer un audit financier sur la mesure de gratuité d’eau et d’électricité

Ads

Partagez!

Cet audit portera sur les fonds décaissés pour les phases 1 et 2 de cette opération, annonce le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques.

Le gouvernement gabonais va lancer un audit sur les fonds alloués à la mesure de gratuité d’eau et d’électricité instruite par le président Ali Bongo Ondimba au profit des ménages économiques faibles. «Je solliciterai mon collègue, le ministre de l’Économie et des Finances, pour réaliser un audit financier de la mise en œuvre des phases 1 et 2 de la mesure de gratuité, et ceci conformément aux instructions du président de la République qui prône une politique de tolérance zéro à l’égard de la corruption», a annoncé le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Pascal Houangni Ambouroue, dans le quotidien L’Union.

La première phase de cette opération a porté sur l’ensemble des abonnés de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) de la catégorie des particuliers. En électricité, le gouvernement a pris en charge les consommations des particuliers en basse tension, à hauteur de 20.000 francs CFA TTC. Il s’agissait des clients sociaux (S1 et S2) et des clients ayant souscrit pour un abonnement de puissance 3 kW et 6 Kw.

En eau, la prise en charge concernait des consommations des particuliers à hauteur de 15.000 francs CFA. L’enveloppe financière allouée à cette première phase s’élève à 7.338.280.000 francs CFA. Concernant la deuxième phase, 44.197 abonnés en eau et 115.951 en électricité ont bénéficié de cette mesure. Pour un coût global de 2.981.975.000 francs CFA. Les clients disposant d’un compteur électrique de 6 kW et ceux dont les consommations d’eau sont supérieures à 15 m3 cubes par mois étaient exclues de cette seconde phase. Ce qui a soulevé la grogne d’une partie des abonnés de la SEEG.

Lors d’une conférence de presse, Pascal Houangni Ambouroue a déclaré qu’avec le déconfinement partiel du grand Libreville qui s’est notamment accompagné de la reprise progressive de plusieurs activités commerciales et administratives, le gouvernement a dû réajuster son soutien aux populations. Au lieu de supprimer cette aide du chef de l’Etat, il a été décidé de la maintenir mais uniquement au profit des ménages les plus vulnérables.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Pascal Houangni Ambouroue va lancer un audit financier sur la mesure de gratuité d’eau et d’électricité"

Laisser un commentaire