Gabon / PDG : Jean-Marie Ogandaga élu, Marie-Thérèse VANE battue

Jean-Marie Ogandaga au milieuJean-Marie Ogandaga au milieu

Annonces

Partagez!

Les élections au bureau politique du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) pour le compte de la fédération A du premier Arrondissement de la Commune d’Akanda se sont déroulées le 12 novembre 2017.

Sur un total de 699 électeurs, Jean-Marie Ogandaga a été élu avec 479 voix contre 220 voix pour Marie-Thérèse VANE. Mais, cette dernière conteste les résultats, sur la base des éléments peu convaincants.

L’actuel ministre de la Fonction publique a remporté le 12 novembre dernier, l’élection au bureau politique du PDG. Ce, pour le compte de la fédération A du premier arrondissement de la commune d’Akanda. Il était face à Marie-Thérèse VANE.

Selon le procès-verbal ayant sanctionné cette élection, sur un total de 699 électeurs, Jean-Marie Ogandaga a obtenu 479 voix, Marie-Thérèse VANE 220 voix. Ne voulant pas reconnaître son échec et féliciter son adversaire, elle a déposé un recours en annulation du scrutin.

Dans sa requête auprès du secrétariat exécutif du PDG, elle évoque un certain nombre de manquements. Notamment l’ouverture tardive du bureau de vote, le gonflement de la liste électorale et l’intrusion de certaines personnes dans le bureau de vote.

Parlant du premier point, l’on signale que c’est l’organisation interne qui a été à l’origine du démarrage tardif du vote. Car, les moyens logistiques n’ont pas été mis en place à temps au centre du Lycée d’Etat de l’Estuaire. Et, Luc Oyoubi, le superviseur provincial, ne dira pas le contraire.

A propos de la liste électorale, tous se réfèrent à la note d’orientation du secrétariat exécutif du PDG qui est claire dans son article 5. « Sont électeurs et électrices, les membres des organes exécutifs centraux et locaux, les membres des organes consultatifs, les membres des organes spécialisés et les militants de base. Constituant la base du parti, tous sur présentation d’un récépissé d’inscription ou de réinscription. Toute élection qui ne prendra pas en compte la base et entachée d’irrégularités manifestes sera purement et simplement invalidée ». On peut lire dans cette note d’orientation.

Parlant de l’arrivée du Maire du premier arrondissement de la commune d’Akanda au bureau de vote. A quel moment a-t-il changé les scrutateurs ? Se demande t-on.

Au demeurant, Marie-Thérèse VANE n’a pas pesé lourd devant son adversaire Jean-Marie Ogandaga qui est devenu populaire dans sa circonscription politique avec de nombreuses réalisations au profit des populations. Il y a la refection des routes et l’organisation des compétitions sportives. Pour ne citer que celles-là. Donc, s’il a été élu, ce n’est qu’une reconnaissance des Akandais.

L’autre fait est que le directeur de campagne de Mme VANE a envoyé un message de félicitation à Jean-Marie Ogandaga. « Bonjour Membre du Bureau Politique, toutes mes félicitations pour cette brillante victoire », a écrit Brice Diboula, par ailleurs fédéral de la fédération A du premier arrondissement. Ainsi, on comprend que pour cette élection, le candidat élu a mis en place une stratégie de campagne qui a finalement porté ses fruits.

Au regard de ce qui précède, d’aucuns regrettent amèrement l’attitude de Marie-Thérèse VANE qui voit la fraude partout! Et il faut dire que, c’est un tel comportement que les instances dirigeantes du PDG dénoncent. C’est-à-dire, le fait de croiser les bras et attendre le moment venu pour dire que l’élection ne s’est pas bien déroulée.

Au moment où le PDG demande à ses militants de savoir perdre en dignité, l’on ne peut que demander qui est réellement derrière tout ce tintamarre lancé par la candidate Marie-Thérèse VANE ? Le parti au pouvoir veut retrouver sa vitalité dans le pays, et c’est donc cet élan de coeur et de solidarité qui anime depuis la fin de la présidentielle de 2016 les pedegistes d’Akanda.

« Nous adhérons à la vision politique du distingué camarade Ali Bongo Ondimba, qui prône la revitalisation de notre parti », ont-ils lancé.

Bien plus, la contestation étant devenue la mode de fabrique dans la sphère politique nationale, il semble néanmoins que certains contestataires trouvent là l’occasion privilégiée au cours de laquelle ils doivent se faire entendre, c’est-à-dire créer l’événement juste pour distraire l’opinion, tout en sachant que leur requête est vide et que la note d’orientation du parti n’a pas prévu de recours.

Au delà de ces agitations et cette élection interne, les pdegistes d’Akanda gagneraient toutefois à former un bloc pour les batailles à venir qui ne joueront qu’à la faveur de ceux qui seront véritablement sur le terrain.

LIRE AUSSI   Gabon : Jean-Marie Ogandaga envisage de mettre fin aux confusions et lenteurs administratives grâce au SIGRH

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon / PDG : Jean-Marie Ogandaga élu, Marie-Thérèse VANE battue"

Laisser un commentaire