Gabon : Premier pays africain récompensé pour la préservation de sa forêt

Ads

Partagez!

Le pays va recevoir 150 millions de dollars de la Norvège pour continuer à lutter contre la déforestation.

La Norvège va «payer» au Gabon 150 millions de dollars sur une période de 10 ans au Gabon pour la préservation de ses forêts. Un accord a été signé entre les deux pays à New York, indique un communiqué de l’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (CAFI), un organisme de l’ONU. «Ils vont nous payer parce qu’on n’a pas déforesté, et parce qu’on a mieux géré l’exploitation forestière et réduit les émissions liées à l’exploitation forestière», a déclaré le ministre gabonais de la Forêt, Lee White, présent à New York où a eu lieu lundi un sommet sur le climat à l’ONU.

«Je suis très heureux de ce partenariat axé sur les résultats entre le Gabon et CAFI, qui inclut un prix plancher du carbone historique à 10 dollars américains la tonne, pour mieux inciter le Gabon à continuer à préserver sa forêt tropicale. C’est une avancée majeure pour la REDD+ en Afrique», s’est réjoui Ola Elvestuen, ministre norvégien du Climat et de l’Environnement.

Ledit contrat stipule que la Norvège paiera au Gabon 10 dollars pour chaque tonne de carbone non émise, par rapport à la moyenne récente des émissions du pays entre 2005 et 2014. Avec un montant maximal de 150 millions de dollars sur 10 ans. Le Gabon, dont la forêt couvre près de 90% de son territoire, devient ainsi le premier pays africain à être récompensé pour ses efforts dans la lutte contre la déforestation.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Premier pays africain récompensé pour la préservation de sa forêt"

Laisser un commentaire