Gabon : Quatre nouveaux maîtres de conférences agrégés du CAMES

Annonces

Partagez!

Ils ont décroché ce titre à l’issue du 19e concours d’agrégation des sciences juridiques, politiques, économique et de gestion.

Le Gabon vient de s’enrichir de quatre nouveaux maîtres de conférences du CAMES. Il s’agit de Natacha Murielle M’Bouna, Ruphin Ndjambou, Assoumou Ondo et Giscard Assoumou Ella. Ces enseignants-chercheurs du Centre international de recherche en économie et gestion pour le développement (CIREGED) de l’Université Omar Bongo ont décroché le précieux titre à l’issue du 19e concours d’agrégation des sciences juridiques, politiques, économique et de gestion (SJPEG). Ce concours est organisé par le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES).

La cérémonie officielle de proclamation des résultats a eu lieu le 13 novembre dernier dans la salle de conférences 2iE à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le Pr Natacha Murielle M’Bouna est la première Gabonaise agrégée dans le domaine des sciences de gestion. Ses travaux portent sur le comportement des acteurs dans les systèmes de gouvernance des organisations et sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Ils comprennent une thèse de doctorat unique et quatre articles publiés dans des revues internationales, dont un article sur la carrière entrepreneuriale des femmes gabonaises. Le concours d’agrégation en SJPEG vise à promouvoir des enseignants-chercheurs de niveau international, capables de relever les défis du développement durable des pays de l’espace CAMES.

Cette 19e session a connu la participation de 131 candidats, dont 7 du Gabon, provenant de 30 institutions d’enseignement supérieur et de recherche (IESR) de 11 pays de l’Espace CAMES. Il s’agit, outre du Gabon, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal, du Togo et du Tchad.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Quatre nouveaux maîtres de conférences agrégés du CAMES"

Laisser un commentaire