Gabon : René Ndemezo’o pour le dialogue politique d’Ali Bongo

René Ndemezo'o Obiang

Annonces

Partagez!

Dans un si petit pays que le nôtre, ne pas se parler relève du suicide collectif. La politique ce n’est pas tout refuser. Le Directeur de campagne de Jean Ping a un parti politique et il a ses propres convictions que son camp doit impérativement accepter. René Ndemezo’o est libre de rentrer au gouvernement. L’on sait que le Gabon a eu des vrais opposants d’idées sans haine.

Comme disait Winston Churchill : ”le courage c’est oser se lever et parler mais c’est aussi savoir rester assis et écouter”. C’est justement ce que René Ndemezo’o Obiang est entrain de faire. Quelqu’un de la majorité dirait qu’il est un sage. Alors que dans l’opposition, il était devenu quasiment le bras droit de Jean Ping; le voilà qui est partant et veut aller dialoguer avec le président élu, Ali Bongo Ondimba.

On peut lui coller tous les noms d’oiseaux, c’est fini le temps des élections et chacun cherche son mange pain. De nombreux analystes disent qu’on ne mange pas le nom opposant et surtout que les deux, Ping et Myboto ont, semble-t-il, les mains fermées.

Ces deux opposants ne lâchent rien comme perdiems. Il va s’en dire que René Ndemezo’o ne fait rien pour rien. Politicien avisé, il vise loin, notamment le poste de Premier ministre après les élections législatives. Il pourrait devenir Ambassadeur du Gabon en France ou aux USA, des postes que Jean Ping allait occuper s’il était sage en se calmant lorsqu’il avait perdu son poste à l’Union Africaine. Mais assoiffé du pouvoir et des privilèges, sans réfléchir, comme disent certains observateurs, il va se retrouver seul dans son aventure. A qui le prochain tour ?

Il est désormais clair que la formation politique de René Ndemezo’o Obiang va prendre part au dialogue politique qu’Ali Bongo entend initier dans les semaines qui arrivent. L’annonce a été faite le 5 octobre 2016, en présence de plusieurs soutiens de Jean Ping, à l’instar de Jean Eyéghé Ndong, Philibert Andzembé et Joël Ngoueneni Ndzengouma des 7 merveilles du peuple gabonais (7MP).

L’élection présidentielle 2016 étant terminée, René Ndemezo’o Obiang demande à ses militants d’explorer, sans en négliger aucune, « toutes les voies permettant à notre pays de sortir de l’impasse, en privilégiant la voie du dialogue et de la réconciliation des Gabonais ».

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon : René Ndemezo’o pour le dialogue politique d’Ali Bongo"

Laisser un commentaire