Gabon : pour RFI, Jean Ping est dans l’impasse

Jean PingJean Ping est dans l'impasse

Ads

Partagez!

Au cours de la dernière édition d’«Afrique presse», émission co-produite par RFI et TV5 Afrique, les panélistes n’ont pas manqué de critiquer l’ex candidat à la présidentielle du Gabon, Jean Ping. Les internats ont pu constater que l’opposant est coincé et n’a plus d’alternative. Ainsi, à l’élection présidentielle française, Jean Ping est lâché par la presse internationale, notamment francophone.

Le dialogue politique en cours au Gabon et le dernier meeting de Jean Ping à Libreville faisaient partie des thèmes en débat lors de la dernière livraison d’«Afrique presse», programme hebdomadaire co-produit par Radio France Internationale (RFI) et TV5.

C’est en effet, présentée par Assan Diop, que cette édition avait comme panélistes, Georges Dougueli de l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, Valérie Thorin du magazine Afrique-Asie et Pierre Benoît, de TV5.

Des analystes critiques sur RFI

Dans leurs analyses, les journalistes s’accordent à dire que le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle est dans l’impasse.

«Il est coincé parce que s’il dit ok, c’est Ali Bongo qui est président, il est fini (…) Il n’a pas mille solutions. S’il entre au dialogue politique, il ne peut pas devenir le Premier ministre d’Ali Bongo. C’est absurde! Il n’y a même pas de gens dans sa mouvance qui pourraient même y aller. Il est coincé politiquement», constatent les panélistes.

De plus, il est reproché à l’opposant son nombrilisme poussé qui l’aurait entraîné dans cette sorte de cul de sac. «Je ne vois pas comment il peut s’en sortir. C’est le problème de la personnalisation excessive. Il a concentré sur lui-même un certain nombre de choses», ajoutent-ils. «Il n’y a pas de plan B. Il n’a pas réfléchi à autre chose qu’être président», affirment-ils.

Ainsi, ces analyses des journalistes sur RFI viennent confirmer d’autres analyses faites par plusieurs observateurs au Gabon et à l’étranger. Jean Ping est coincé. Son dernier meeting à Ntchoréré a été un échec total, il était boudé des populations, qui ne croient plus en lui.

Pour conclure, « il est animé de mauvaise foi », disent certains sur RFI. « Son rêve était de devenir président de la République. Et comme il a échoué, il ne veut même pas propulsé d’autres personnes« . Pour preuve, il a refusé de participer au dialogue national initié par Ali Bongo Ondimba, le président au pouvoir.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon : pour RFI, Jean Ping est dans l’impasse"

Laisser un commentaire