Gabon : Un mandat d’arrêt lancé contre un proxénète

Ads

Partagez!

Le nommé Alexis Ndouna, actuellement en fuite, a été inculpé pour proxénétisme, viol sur mineure et mise en danger de la vie ou la santé d’autrui, a annoncé le procureur de la République.

Le Gabon a lancé un mandat d’arrêt international contre le nommé Alexis Ndouna, présenté comme le cerveau d’un réseau de proxénètes. Actuellement en fuite, ce dernier a été inculpé pour «proxénétisme, viol sur mineure de moins de 18 ans et mise en danger de la vie ou la santé d’autrui», a annoncé le procureur de la République, Olivier N’Zahou.  

Des infractions «prévues et punies par les dispositions des articles 26, 383, 401, 404, 405 et 407 du nouveau Code pénal gabonais», souligne-t-il.  «Quel que soit le lieu où il se trouverait, les services d’Interpol sont censés nous ramener ce dernier afin qu’il réponde de ses actes, car force doit demeurer toujours à la loi», assure Olivier N’Zahou. Certains de ses complices ont été arrêtés et mis sous mandat de dépôt.

A l’origine de cette affaire, le viol d’une adolescente de 15 ans. Malgré les menaces et la honte, celle-ci a fini par avouer à ses parents avoir été sexuellement abusée par le suspect. L’affaire a fait grand bruit au Gabon, des internautes réclamant notamment justice pour la victime.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire