Gabon : Un réseau de trafic d’ivoire démantelé

Annonces

Partagez!

Trois présumés trafiquants gabonais interpellés au cours d’une opération le 8 janvier dernier à Koulamoutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo.

Un réseau de trafic d’ivoire a été démantelé le 8 janvier dernier à Koulamoutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo, au Gabon. Cette opération a conduit à l’arrestation de trois présumés trafiquants gabonais, dont un enseignant présenté comme le cerveau de la bande, indique l’ONG Conservation Justice chargée de protéger les éléphants et autres espèces protégées dans le pays.

Les deux premiers suspects ont été pris en flagrant délit de détention et de vente de 7 pointes d’ivoire sectionnées en plusieurs morceaux. Le tout estimé à environ 60 kg. Lors de leur interrogatoire au poste de police, ils vont donner le nom du chef du réseau, enseignant à Lastoursville.

Ce dernier sera interpellé à son tour. Une arme sera saisie à son domicile lors de la perquisition. C’est cette arme qui aurait servi à abattre quatre éléphants. Les trois présumés trafiquants seront présentés devant le procureur du tribunal de première instance (TPI) de Libreville pour répondre des charges qui pèsent sur eux. Ils encourent jusqu’à 20 ans de prison pour trafic d’ivoire en bande organisée, conformément à la loi.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire