Gabon : Une banque se lance dans la lutte contre le paludisme

Quelques familles bénéficiaires du don de l'UGB

Annonces

Partagez!

Au Gabon, une banque s’est lancée dans la lutte contre le paludisme, ce fléau qui ravage les populations en Afrique. L’acte que ses responsables ont posé à l’endroit des familles mérite qu’on en parle.

Le paludisme est une infection parasitaire transmise par les moustiques du genre Anophèle. Il n’a pour origine ni un virus ni une bactérie, mais un parasite formé d’une cellule unique qui se multiplie dans les globules rouges des êtres humains ainsi que dans l’intestin des moustiques. C’est ce que disent les scientifiques.

Lorsqu’un moustique femelle pique une personne infectée, des formes mâles et femelles du parasite sont ingérées avec le sang humain. Ces formes mâles et femelles du parasite s’accouplent dans l’intestin du moustique et les formes infectieuses sont transmises à un autre humain lorsque le moustique se nourrit à nouveau.

Le paludisme est un problème global important. 40% de la population mondiale en est touchée, environ 3,2 milliards d’individus dont 1,3 millions en meurent par an.

Conscients de la gravité de la situation et des dégâts causés par cette maladie, les responsables de l’établissement bancaire sont montés au créneau. L’objectif est double : mettre à l’abri aussi bien les populations et les entreprises.

L’Union Gabonaise de Banque (UGB), puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a distribué les moustiquaires imprégnées aux familles. Le moyen le plus efficace de lutter contre le paludisme. C’était au cours d’une cérémonie organisée le 27 avril 2017 à l’église l’Alliance Chrétienne et Missionnaire du Gabon à Libreville.

« Le paludisme est un fléau au niveau de tout le continent. La lutte contre cette maladie fait partie des points que chaque entreprise devrait aider. Et pour nous ce n’est non seulement une œuvre pour aider les populations, mais c’est aussi une œuvre qui permet le développement économique ». Ce sont les propos d’Abdelaziz Yaaqoubi. Il est l’Administrateur Directeur Général de l’Union Gabonaise de Banque. C’est une filiale du groupe marocain Attijariwafa Bank.

Pour le patron de l’UGB, « Quand on a des populations malades, quelque part c’est un frein pour le développement de l’économie. Et à l’intérieur de l’entreprise c’est encore plus grave, parce que quand on a des gens qui s’absentent fréquemment suite aux crises de paludisme, cela va contre la productivité de l’entreprise ».

Ce don a été remis en collaboration avec le ministère de la santé. A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme dont le thème était : «Pour les soins de qualité».

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon : Une banque se lance dans la lutte contre le paludisme"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*