Gabon : Une dizaine d’entreprises de conditionnement d’eau en sachet fermée

Ads

Partagez!

L’Agence gabonaise de sécurité alimentaire leur reproche notamment l’absence d’agrément sanitaire et l’insalubrité des espaces et outils de production.

Une dizaine d’entreprises de conditionnement d’eau en sachets viennent d’être fermée à Libreville, au Gabon. Ce, suite à une opération de contrôle menée dans lesdits établissements le 16 janvier dernier par l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (AGASA).

Au sortir de cette inspection, l’AGASA a procédé à la fermeture partielle ou totale de ces structures par la pose des scellés. Entre autres griefs retenus contre ces établissements, l’absence d’agrément sanitaire, de certification de mise sur le marché de produits de première nécessité ou encore l’insalubrité des espaces et des outils de production.

«Des facteurs qui mettent en danger la santé des consommateurs», indique l’AGASA. «Toute rupture des scellées expose à des poursuites judiciaires et à la fermeture de ces établissements», met en garde l’Agence. Les populations, elles, sont appelées à plus de vigilance. Dans la mesure où de forts doutes pèsent sur l’origine et la qualité de ces eaux dites potables vendues dans la rue et dans certaines grandes surfaces.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Une dizaine d’entreprises de conditionnement d’eau en sachet fermée"

Laisser un commentaire