gabonactu: L’UNESCO dément avoir décrété l’année blanche au Gabon

UNESCOUNESCO

Ads

Partagez!

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La commission nationale de l’UNESCO a démenti avoir décrété une année blanche au Gabon suite à la grève des fonctionnaires déclenchée le 9 février dernier, indique un communiqué diffusé mercredi matin par Radio Gabon.

 

Unesco

L’UNESCO affirme ne pas vouloir s’ingérer dans les affaires intérieures du Gabon.

Une rumeur persistante et relayées dans les réseaux sociaux annonce que l’UNESCO a décrété une année blanche au Gabon. Pour accréditer cette fausse information, les auteurs de la rumeur soutiennent que la nouvelle a été diffusée sur Radio France internationale (RFI), la radio qui bat le record d’audience au Gabon.

Les écoles publiques du Gabon (primaire, secondaire et les universités) sont paralysées depuis le 9 février par la grève lancée par Dynamique unitaire, une coalition d’une cinquantaine de syndicats de la fonction publique.

Les grévistes exigent une augmentation du salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) de 80 000FCFA à 300 000 FCFA ainsi qu’une hausse de l’indice de salaire de 425 à 1500. L’augmentation de cet indice permettra d’améliorer les pensions de retraite trop maigres actuellement.

Lundi, les cours ont timidement repris suite à un appel à la reprise de travail lancé par une coalition parallèle dénommée Dynamique unitaire responsable (DUR).

Antoine Relaxe

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "gabonactu: L’UNESCO dément avoir décrété l’année blanche au Gabon"

Laisser un commentaire