Gambie : l’ex-Président Yaya Jammeh accusé de viol

Ads

Partagez!

Trois femmes affirment avoir été agressées sexuellement par l’ancien dirigeant gambien lorsqu’il était à la tête du pays.

L’ancien Président gambien Yaya Jammeh à nouveau au cœur de la tourmente. Après avoir été accusé d’avoir vidé les caisses de l’Etat avant son départ en exil, il est aujourd’hui impliqué dans une affaire de viol. Trois femmes affirment avoir été violées et agressées sexuellement par l’ancien dirigeant lorsqu’il était au pouvoir. Les faits se seraient déroulés entre 2013 et 2015, selon une enquête de Human Rights Watch et Trial International. 

L’une des présumées victimes, Toufah Jallow, a raconté à la BBC avoir été «sodomisée» par l’ancien Président alors qu’elle avait 18 ans. La Gambienne de 23 ans dit avoir gardé le silence pendant tout ce temps, par honte. Aujourd’hui, elle espère que son témoignage pourra aider à relancer le débat sur les viols et agressions sexuelles dans son pays. L’actuel gouvernement gambien a créé une commission pour documenter les violations des droits de l’Homme commises durant les 22 ans au pouvoir de Jammeh. Selon la BBC, cette commission a déclaré qu’elle était au courant des allégations de violences sexuelles impliquant l’ex-Président. Les enquêtes sont en cours, d’après la commission.

LIRE AUSSI Burkina : Deux gendarmes tués dans une attaque

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gambie : l’ex-Président Yaya Jammeh accusé de viol"

Laisser un commentaire