Gambie : Une cinquantaine de migrants exécutés sous Jammeh

Annonces

Partagez!

Les révélations continuent devant la Commission vérité et réconciliation en Gambie.

Deux anciens membres de la garde présidentielle gambienne ont fait des révélations sur la mort de cinquante-six migrants en 2005.

Selon eux, les migrants ont été exécutés sur ordre du président Yahya Jammeh. Celui-ci les a soupçonnés d’être des mercenaires.

Parmi les personnes exécutées, il y avait des Ghanéens, des Sénégalais, des Ivoiriens, des Nigérians et des Togolais.

Cette révélation intervient après celle sur l’assassinat du journaliste Deyda Hydara en 2004.

Lire aussi Mort de Deyda Hydara: Un proche de Jammeh déballe

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire