Ghana : Des boutiques de commerçants nigérians fermés par des inconnus

FrontièreFrontière Ghana - Togo

Annonces

Partagez!

Des commerces appartenant à des Nigérians sont scellés depuis jeudi par des hommes non identifiés à Kumasi, la deuxième ville du pays.

Une trentaine de commerces appartenant à des ressortissants nigérians ont été fermés par des «inconnus» au Ghana, rapporte la BBC.

Les victimes sont les commerçants de pièces de rechange pour véhicule dans le centre commercial «Suame Magazine» à Kumasi, deuxième ville du pays. Selon ces derniers, des hommes non identifiés ferment leurs magasins avec des cadenas depuis jeudi dernier.

La police a rouvert les magasins mais ils ont été de nouveau fermés cette semaine. Les commerçants ghanéens accusent leurs collègues nigérians de vendre des produits à moindre coût et de qualité inférieure. La loi ghanéenne n’autorise pas les étrangers à exercer dans le commerce de détail.

En 2018, le gouvernement ghanéen a essayé d’appliquer cette loi. Ce qui avait entraîné la fermeture de plusieurs commerces dirigés par des Nigérians. Cette décision avait été levée par la suite.

Lire aussi Ghana : Deux otages canadiennes libérées

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Ghana : Des boutiques de commerçants nigérians fermés par des inconnus"

Laisser un commentaire